Menu

Insertion dans l'emploi des jeunes diplômés

On n'est pas revenus aux chiffres d'avant-crise

lundi, 08 octobre 2012 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

71 % des jeunes diplômés de la promotion 2011 avaient un emploi début 2012, selon une enquête publiée mercredi par l'Association pour l'emploi des cadres (Apec) confirmant que « les mieux lotis » restent ceux sortis d'écoles d'ingénieurs. Cette proportion de diplômés (Bac + 4 et plus) insérés est identique à celle de la promotion 2010, supérieure à celle de 2009 (64 %) mais encore largement en-dessous du niveau d'avant crise (77 %), souligne l'Apec dans un communiqué.

Ce sont les jeunes ingénieurs qui enregistrent les taux d'emploi les plus élevés. En avril 2012, 80 % avaient un emploi, contre 69 % des universitaires et 72 % des diplômés d'écoles de commerce.

La durée moyenne de recherche est stable, à deux mois.

L'insertion de ces jeunes diplômés a été plus facile dans les secteurs techniques et technologiques. Ainsi, les filières « informatique, télécommunications, multimédia », « métallurgie, mécanique, aéronautique » et les secteurs médicaux affichent des taux d'emploi supérieurs à 80 %.

En revanche, les diplômés de « Physique, chimie, biologie, géologie » et « économie » ont plus de difficultés, avec un taux inférieur de 20 points.