Menu

Intéressement plutôt qu'augmentation générale à la SNCF

Les cheminots vont toucher pour la première fois l'année prochaine une prime d'intéressement d’environ 400 euros.

mercredi, 15 juillet 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Cette prime, dont le montant total distribué est plafonné à 2 % de la masse salariale, est conditionnée à la réalisation des objectifs et résulte de deux accords d'intéressement signés le 30 juin par les syndicats sauf la CGT et SUD qui sont hostiles à ces mécanismes aléatoires et qui revendiquent une augmentation générale et pérenne des salaires.

Le premier signé par la CFDT, Unsa, CFE-CGC concerne les 51 000 salariés de SNCF réseau (le gestionnaire d'infrastructure qui a succédé à Réseau ferré de France). L'autre, minoritaire, a été conclu par la CFDT et l'Unsa pour les 90 000 salariés de SNCF Mobilité (l'opérateur ferroviaire).

Cependant, il est applicable car les syndicats CGT et SUD, représentant plus de 50 % dans cette entité, n'ont pas fait valoir leur droit d'opposition.