Menu

Les intermittents mobilisés contre l’accord sur l’assurance-chômage

Mécontents de la réforme de leur régime d'indemnisation chômage, les intermittents du spectacle ont manifesté vendredi à Paris et au Printemps de Bourges, à Strasbourg, Rennes, Lorient.

lundi, 28 avril 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

À Paris, les intermittents se sont rassemblés place de la République autour d'une banderole où était inscrit: « Ca sent le Gattaz: ça va péter ».


À Toulouse, le concert de l'orchestre symphonique de Paris sous la direction du chef estonien Paavo Järvi à la Halle aux grains a été annulé après que quelque 200 intermittents eurent occupé la salle.

Une centaine d'intermittents ont défilé à Strasbourg et une cinquantaine se sont rassemblés à Rennes place de la Mairie. À Lorient, une représentation du « Misanthrope » de Molière a été annulée en raison d'un préavis de grève de l'équipe de la pièce.

À Paris, une délégation représentant les intermittents mais aussi le mouvement des chômeurs et précaires a été reçue dans l'après-midi par le directeur de cabinet du ministre du Travail, François Rebsamen, a déclaré à l'AFP Denis Gravouil, secrétaire général de la CGT Spectacle.


« On nous a dit que le processus des négociations étant ce qu'il est, l'accord (du 22 mars) ne pouvait qu'être agréé par le ministère", a déclaré Denis Gravouil qui a estimé qu'il s'agissait là d'une fin de non-recevoir ».