Menu

Les kinés salariés veulent des augmentations de salaire

Les masseurs-kinésithérapeutes exerçant en milieu hospitalier demandent l'ouverture « rapide » de négociations pour une revalorisation des salaires qui n'ont pas évolué depuis plusieurs années, alors que les prochaines négociations « ne sont pas prévues avant 2017 ».

lundi, 30 novembre 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Ils dénoncent dans un communiqué commun (CFDT, CFTC, CGT, FO, Sud, Unsa, Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes, Conseil de l'ordre de la profession) la vacance de « nombreux postes » dans les établissements de soins.

« En début de carrière, les kinés sont rémunérés en moyenne 1,5 fois le Smic (soit 1 400 à 1 500 euros net par mois) », souligne le communiqué par lequel, les représentants de la profession demandent en outre la réalisation d'une enquête pour évaluer les besoins en kinésithérapie dans les établissements et l'ouverture immédiate d'une réflexion sur leurs missions en milieu hospitalier.

Entre 10 000 à 15 000 masseurs-kinésithérapeutes sont salariés.