Menu

La grogne des greffiers et magistrats au TGI de Bobigny

Pour la deuxième fois en quelques jours, greffiers et magistrats du Tribunal de grande instance de Bobigny se sont rassemblés le 4 juillet pour manifester leur mécontentement au sujet des horaires, du manque d'effectifs et de la durée des audiences.

lundi, 08 juillet 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

«Les conditions de travail se sont dégradées de manière considérable», a dénoncé le délégué CGT Cyril Papon qui évoque «toujours le même sous-effectif» parmi les fonctionnaires. Les vacances de postes (postes non pourvus, congés maladie ou maternité) tournent en permanence autour d'une trentaine pour 365 agents au total. «Il est indispensable d'adapter le travail aux effectifs, et non pas d'épuiser les personnels pour pouvoir afficher de bonnes statistiques».
Une motion a été adoptée le 1er juillet par les magistrats pour demander que les audiences de comparution immédiate, qui durent régulièrement jusqu'à minuit, s'arrêtent à 22H00 au plus tard, a expliqué Mathieu Bonduelle, du Syndicat de la magistrature