Menu

La Poste : mesurettes contre souffrance au travail

C'est ce lundi 21 novembre que doivent être présentées officiellement les premières propositions de la direction de La Poste pour répondre au mal-être des facteurs.

lundi, 21 novembre 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Ces annonces interviennent après le lancement de négociations le 26 octobre sur les conditions de travail des facteurs et de leurs encadrants, à la suite de la médiatisation de cas de souffrance au travail, dont des suicides.

La Poste propose notamment de créer deux « nouvelles fonctions », le « facteur polyvalent » et le « facteur de services expert », pour remplacer les postes vacants, avec une « prime de remplacement » de 5 à 7 euros brut par jour.

Pour la CGT  (première organisation syndicale), ce sont des « mesurettes qui ne comprennent rien de fondamental sur l'emploi ». La CGT souhaite « un accord-cadre étendu à l'ensemble des métiers qui sont tous concernés par la souffrance au travail », explique Valérie Mannevy.

De son côté, SUD-PTT dénonce « un projet sans rapport avec l'ampleur de la crise sociale ». Comme la CGT, SUD-PTT souhaite une mobilisation nationale des postiers début décembre afin de peser sur les négociations.