Menu

Le droit à la déconnexion gagne les esprits

Selon une enquête réalisée par le cabinet Eléas, spécialisé dans la prévention des risques psycho-sociaux, près de sept actifs sur 10 (67 %) utilisent les outils numériques plus de trois heures chaque jour, avec une proportion plus forte chez les cadres (81 %) et les 15-34 ans (76 %). 

mercredi, 02 novembre 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Plus d’un tiers des actifs (37 %) utilise les outils numériques professionnels presque tous les jours hors du temps de travail, avec une proportion plus forte chez les artisans, commerçants, chefs d’entreprise (61 %), les cadres (44 %) et moindre chez les professions intermédiaires (34 %) et les employés (29 %).

Seul un actif sur cinq (22 %) considère que son entreprise intervient pour limiter les usages des outils numériques hors temps de travail.

Plus de 6 sur 10 (62 %) souhaitent la mise en place de règles. Ils sont encore plus nombreux à réclamer une régulation parmi les cadres (75 %) et les jeunes âgés de 15-24 ans (76 %).

La souplesse horaire offerte par le numérique reste cependant appréciée par 40 % des actifs, particulièrement les chefs d’entreprise (69 %) et les cadres (53 %), selon l'étude.