Menu

Licenciements boursiers chez Renault Trucks

La direction de Renault Trucks SAS a confirmé mercredi à Saint-Priest (Rhône) la suppression de 508 emplois en France, dont 319 sur le site de Lyon.

lundi, 24 mars 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

 Les autres sites affectés sont l'usine de Blainville (Orne), où 128 postes devraient être supprimés, et celui de Bourg-en-Bresse (Ain) avec 61 postes. Outre les 508 postes en CDI, 800 postes de prestataires et intérimaires devraient disparaître.

Ces suppressions d'emplois " ne sont que des licenciements boursiers ", a dénoncé la CGT dans un communiqué. Environ " 750 à un millier " de salariés, principalement des techniciens et des cadres, s'étaient rassemblés à partir de 10H30 mercredi devant le site de Saint-Priest et plusieurs d'entre eux ont fait irruption dans la salle du comité central d’entreprise pour interpeller la direction