Menu

L’UFICT CGT de STX Solutions dénonce l’accord de compétitivité

Signé jeudi dernier par la CFDT et la CFE-CGC, cet accord a reçu un avis défavorable du syndicat Ufict CGT de la filiale qui regroupe les bureaux d’études du chantier naval de Saint-Nazaire car il comporte principalement une augmentation du temps de travail.

lundi, 10 février 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Notamment pour les ingénieurs et cadres, l'accord prévoit le retour à la convention collective, 2 jours de travail supplémentaires et 1 jour d'ancienneté en moins.

Pour être applicable un accord doit être signé par un ou des syndicats représentant au moins 30% des voix aux élections professionnelles. Pour s'y opposer, il faut représenter au moins 50% des voix, ce que l'UFICT-CGT a obtenu avec 52,7%.

Le syndicat donne également un avis défavorable à l'accord NAO puisqu'il est conditionné aux larges contreparties de l'accord de compétitivité et de ses avenants, ainsi qu'à des augmentations insuffisantes et une nouvelle contrainte sur le contingent annuel d'heures supplémentaires.