Menu

Management à France Télécom

Un médiateur national pour les salariés « fragiles »

lundi, 08 novembre 2010 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Stéphane Richard, le directeur général du groupe ébranlé par plusieurs dizaines de suicides depuis 2008 a annoncé vendredi la mise en place avant la fin de l’année d’une « structure de médiation nationale » pour les salariés « les plus fragiles ». « Nous avons plus de 100.000 salariés en France. Parmi eux, il m'a semblé impor­tant de chercher à apporter des solutions aux quelques centaines de personnes les plus fragiles dans notre en­treprise et qui ne trouvent pas aujour­d'hui de réponses en proximité », indi­que Stéphane Richard.

Côté syndical, pour la CGT, Christian Mathorel estime que « La question de la prise en compte des cas les plus fragiles est posée depuis longtemps », ajoute (CGT), mais dans le mot médiation, « il y a l'idée d'une co­responsabilité que nous récusons. La situation est entiè­rement de la responsabilité de l'entreprise ».