Menu

Management mortifère à La Poste d'Alençon

La CGT a dénoncé vendredi dans un communiqué la responsabilité de la direction de La Poste dans le suicide d'un salarié survenu le 13 juin au centre de tri d'Alençon (Orne).

lundi, 26 juin 2017 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Pour la CGT, cet agent, âgé de 45 ans et père de trois enfants, a été victime à la fois de la politique de management mise en place par la direction au niveau national et d'un excès de zèle de son responsable hiérarchique.

« On a alerté a maintes reprises sur le management qui était fait à Alençon », indique Laurent Fromentin, pour la FAPT-CGT de l'Orne. « On demande aux chefs d'équipe qui managent des humains de les traiter comme des numéros. Et ça c'est pas possible dans la tête des gens ».

Depuis que la Poste est devenue une société anonyme « il faut des bénéfices, de la productivité et tout ça on sait très bien que ça entraîne des dégradations des conditions de travail et la suppression d'emplois », déplore Laurent Fromentin.