MENU

Sept manifestants anti loi Travail relaxés

Imprimer

Sept manifestants, pour la plupart intermittents du spectacle, accusés de dégradations lors d'une occupation du siège du Medef en juin, ont été relaxés le 10 février par le tribunal correctionnel de Paris.

L'avocate de six des sept prévenus, Me Irène Terrel, a souligné qu'il n'y avait « pas la preuve de la moindre infraction » contre eux. Au vu des quelque 23 000 euros réclamés par le Medef pour les réparations, l'avocate s'est demandée avec ironie si l'organisation patronale ne voulait pas  "refaire sa façade" au frais des intermittents.

Publié le lundi, 13 février 2017 dans Actualités

Accès militant Syndicoop.frNous demander un documentChercher dans les dossiers thématiques