Menu

Manifestation unitaire pour le maintien de la bourse du travail d'Evreux

Exit

À l’appel des huit organisations syndicales CGT, FO, CFDT, CFE-CGC, CFTC, FSU, Unsa et Solidaires, un millier de personnes ont manifesté mercredi 9 novembre à Evreux pour exiger des « locaux décents » et un relogement de la bourse du travail, que la municipalité entend démolir dans le cadre d’un projet urbain.

lundi, 14 novembre 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Le bras de fer entre les syndicats, d’une part, le maire d’Évreux et le président du conseil départemental, d’autre part, est arbitré depuis peu par le préfet de l’Eure, mais les élus de droite campent sur des positions inacceptables. Leur dernière proposition consisterait à reloger huit organisations dans des locaux trois fois plus petits situés dans une école maternelle désaffectée pour cause... d’amiante. Les syndicats devraient signer un bail d’un an et financer les travaux sur leurs deniers.

Pour Nathalie Verdeil, la secrétaire générale de l’UD CGT de l’Eure, il s’agit d’une « énième provocation ». Dans une réponse publique au dernier courrier cosigné par les élus territoriaux, les syndicats rejettent catégoriquement la proposition et revendiquent le relogement des huit unions départementales dans des locaux «convenables et habitables, ne représentant pas de danger pour les personnes ».


Faute d’une solution acceptable, la mobilisation a permis d’obtenir du préfet de repousser à l’été 2017 la perspective de l’expulsion de la bourse du travail.


Voir le reportage de nvo.fr :