Menu

Manifestations pour la sauvegarde du régime local Alsace-Moselle

Plus d'un millier de personnes ont défilé samedi à Strasbourg, Mulhouse et Metz pour réclamer la sauvegarde du régime local alsacien-mosellan d'assurance santé, mis en danger par l'entrée en vigueur, le 1er juillet partout en France, de la loi sur la complémentaire santé obligatoire.

lundi, 23 mai 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Les syndicats CGT, CFDT, UNSA et CFTC, soutenaient ces manifestations. 

Héritier du système d'assurance maladie de Bismarck à la fin du XIXe siècle, le régime local d'Alsace-Moselle constitue déjà une complémentaire santé obligatoire, financé uniquement par les salariés. A contrario, la nouvelle loi qui doit s'appliquer partout en France au 1er juillet impose aux entreprises de proposer à leurs salariés une complémentaire santé qu'elles doivent financer à 50%.

De fait, il est à craindre que les salariés Alsaciens et Mosellans paieront plus de cotisations que les autres, mais aussi que certains salariés en viennent à contester le régime local devant les tribunaux, en arguant d'une "rupture d'égalité" avec les salariés du reste de la France.