Menu

Marseille, les hospitaliers de l'AP-HM en souffrance

Les syndicats CGT, FO et coordination nationale infirmière (CNI) de l'Assistance publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM) ont exprimé leur inquiétude jeudi 3 novembre face à la situation des hôpitaux de la cité phocéenne.

lundi, 07 novembre 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Ils dénoncent un traitement du personnel « complètement opposé à la qualité des soins ». Les représentants des syndicats ont annoncé, leur retrait des instances officielles « sauf celles qui concernent directement le personnel ».

Lors d'une conférence de presse, les syndicats ont déploré la dégradation des conditions de travail, liées notamment aux suppressions de postes, qui se répercutent sur la qualité des soins. « On assiste en masse à des postes supprimés, à des primes supprimées aux agents, à des mutualisations de plannings sur plusieurs services », a dit Danièle Ceccaldi de la CGT. « Quasiment tous les services sont en sous-effectif », assure-t-elle.

Les syndicats, qui se plaignent d'une absence de dialogue avec la direction, craignent de nouvelles coupes dans le personnel, a-t-elle poursuivi : « On va supprimer 200 lits, ça veut dire 400 postes supprimés ». « On voit des personnels complètement démotivés qui ont l'impression qu'on ne s'intéresse pas à eux, et ils ont raison ».