Menu

Les mauvaises conditions de travail augurent une retraite en mauvaise santé

Selon une enquête présentée mercredi 5 octobre lors d'un colloque organisé à Paris par la Chaire Transitions Démographiques Transitions Economiques, quand un salarié a été exposé à des conditions de travail physiquement pénibles ou à des risques psychosociaux, il risque plus souvent d'être en mauvaise santé à l'âge de la retraite.

lundi, 10 octobre 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

L'exposition à des contraintes physiques augmente de 32% le risque de maladies chroniques et de 42% la probabilité de devoir limiter ses activités.

L'exposition à des risques psychosociaux (RPS) a elle aussi des effets sur la santé physique ultérieure, mais dans une moindre mesure, avec un risque de limitations d'activités accru de 20%.

En matière de santé mentale, en revanche, le fait d'avoir  travaillé sous pression, vécu des tensions avec les clients, notamment fait exploser les risques pour les retraités: +78% d'épisodes dépressifs, +92% de troubles anxieux généralisés.