Menu

Médecins à diplôme étranger

La France ne saurait s’en passer

lundi, 10 juin 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

La France compte toujours plus de médecins à diplômes étrangers qui pallient parfois le manque de professionnels dans certaines régions ou de spécialités. C’est ce que relève le Conseil de l'Ordre (Cnom) qui au 1er janvier 2013, a recensé 215.865 médecins actifs, soit 0,12% de moins qu'en 2012. Des effectifs qui se stabilisent et qui comptent 17.835 médecins à diplômes étrangers en activité régulière, soit 9% des effectifs. Leur nombre a fortement augmenté ces dernières années, de 43% sur la période 2008/2013. D'ici à 2018, le Cnom prévoit une nouvelle augmentation, d'environ 34%.
Contrairement à leurs homologues à diplôme français, ces médecins sont majoritairement salariés (63,5% contre 43,1%) et leurs salaires inférieurs à ceux des médecins français. Depuis février 2012, la loi permet toutefois aux médecins diplômés hors UE qui justifie d'une certaine durée d'activité de continuer à exercer dans les hôpitaux jusqu'à fin 2016 et leur ouvre la possibilité de passer un examen pour obtenir le même statut que leurs homologues français.