Menu

Michelin dégonfle ses effectifs à Clermont-Ferrand

Michelin va restructurer ses activités à Clermont-Ferrand, en fermant l'atelier de rechapage poids lourds d'ici fin 2017 et en réorganisant son ingénierie, avec à la clef 494 suppressions de postes.

lundi, 07 mars 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

 En ingénierie, la direction du groupe indique que la réorganisation "entraînera d'ici fin 2018, 164 suppressions de postes, tous basés à Clermont-Ferrand".

Les salariés concernés, en majorité des cadres, bénéficieront également d'"un plan de mobilité interne volontaire", a également indiqué la direction. "C'est encore un désengagement de Michelin à Clermont-Ferrand. Il y a 30 ans, on produisait tous types de pneus ici : vélos, agraires, pour le génie civil, etc... Aujourd'hui, il ne reste que les pneus haut de gamme et de compétition", a regretté Jean-Michel Gilles, secrétaire général de la CGT Michelin. "On nous a menti.

Le groupe a annoncé qu'il n'y aurait pas de suppressions d'emplois lors de la présentation des résultats (mi-février). On reste vigilants, car à chaque fois qu'il y a eu un plan social chez Michelin à Clermont-Ferrand, il y a toujours eu des licenciements", a averti le délégué syndical central CGT, Michel Chevalier.