Menu

Des miettes pour les salariés du groupe Renault

Le groupe automobile Renault a proposé lundi pour 2017 un budget d'augmentation des salaires en hausse de 2 %, « des miettes » pour la CGT qui dénonce un « total décalage » avec les résultats financiers et les dividendes des actionnaires.

lundi, 20 février 2017 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Pour les ouvriers, il est notamment prévu une augmentation générale de 0,6 %, ainsi que 1,4 % d'augmentations individuelles pour 95 % d'entre eux. Pour les employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM), aucune augmentation générale n'est proposée mais des hausses individuelles de 2 % (là encore pour 95 % des personnes).

Pour la CGT, c'est « inacceptable et en total décalage » avec « les résultats financiers » et « ce que vont empocher les actionnaires et les rémunérations des principaux dirigeants de l'entreprise ». Le groupe, qui vient de ravir à PSA la place de première entreprise française du secteur en termes de volumes, a en effet publié vendredi dernier un bénéfice net record de 3,54 milliards d'euros (+19,7 %).

Ces résultats vont se traduire par une hausse de l'intéressement versé en 2017 aux salariés pour l'année 2016. Un ouvrier de base touchera ainsi 2 700 euros d'intéressement. Soit 175 euros de plus qu'en 2016, « une augmentation de 7 % » quand la marge opérationnelle a « progressé de +38 % », pointe la CGT.