Menu

Mobilisation pour l'archéologie préventive

Quelque 150 archéologues du service public ont bloqué les caisses du Centre Pompidou lundi 21 mars pour protester contre le remaniement par les sénateurs des dispositions sur l'archéologie préventive contenues dans le projet de loi liberté de création, architecture et patrimoine (LCAP).

mardi, 29 mars 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

 Le texte remanié par les sénateurs favorise "nettement les intérêts privés au dépens de l'intérêt général", accusent les archéologues.

Selon eux, le texte du projet de loi voté par les députés en première lecture "contenait des avancées majeures, notamment un contrôle du crédit impôt recherche pour le secteur archéologique ou une notation des projets scientifiques".

Les archéologues continuent à dénoncer "les conséquences de l'ouverture de la profession à la concurrence en 2003". "La maîtrise d'ouvrage (capacité de choisir l'opérateur de fouilles) entièrement dévolue à l'aménageur", et la spirale déflationniste enclenchée par les entreprises privées sur les devis, mettent en péril l'avenir de tous les acteurs de l'archéologie préventive", affirment-ils.