Menu

Mobilisation des chercheurs contre les coupes budgétaires

Des milliers de personnes ont manifesté jeudi à Paris et en province pour dénoncer les coupes budgétaires dans l'enseignement supérieur et la recherche à l'appel du collectif Sciences en marche et d'organisations syndicales.

lundi, 15 décembre 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Les chercheurs dénoncent notamment le coup de rabot de 136 millions d'euros sur les crédits de la recherche et de l'enseignement supérieur, dont 70 millions pour les universités, adopté par l'Assemblée nationale en novembre.

L'annonce du rétablissement des 70 millions ne suffit pas aux syndicats. "C'est un geste symbolique mais ce sont des milliards qui manquent à la recherche en France", a déclaré Michel Pierre, directeur de recherche au CNRS et secrétaire général adjoint de la CGT recherche. "Nous demandons des postes et des emplois pour travailler. La baisse des crédits remet en cause la compétitivité de la recherche française".

Dans cette mobilisation, à noter l'initiative des jeunes doctorants bordelais qui ont lancé un appel national à l’intention du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Les doctorants, docteurs et chargés d’enseignement de l’Université de Bordeaux dénoncent des retards de paiement, des coupes budgétaires de 10%, des salaires indigents et 110 suppressions de postes. Ils en ont assez de leurs conditions de travail et des conditions de formation des étudiants dans une université dont les autorités voudraient qu’elle soit l’une des meilleures en France et se distingue dans l’Union Européenne.