Menu

Sans mobilité, pas ou peu d'augmentation du salaire des cadres

Selon l’étude de rémunération 2015 du cabinet de recrutement Robert Walters dévoilée le 13 janvier, l’évolution salariale des cadres était de 10% pour ceux qui ont changé d’employeur en 2014, contre près de 0% pour ceux qui sont restés en poste dans la même entreprise.

lundi, 19 janvier 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Malgré cela, les cadres français demeurent très peu mobiles. À l’occasion d’un changement de poste, les cadres français les plus exigeants sont les ingénieurs. Ils attendent une majoration de 10 à 20 %. Ils sont suivis des professionnels du conseil (10 à 15 %). Les commerciaux (- 5 % à 10 %) sont capables de faire plus d’effort sur leur fixe à condition de se retrouver sur un marché plus vendeur. Enfin, les cadres du secteur Informatique et Télécommunications (0 à 10 %) privilégient le contenu du projet et l’environnement de travail à la motivation pécuniaire.