Menu

Le mouvement à l'APHP dure et se renforce

Après deux journées de grève très suivies les 21 et 28 mai, les syndicats de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris appellent à une nouvelle grève "massive" le 11 juin, invitant les personnels à manifester en direction de l'Elysée pour contester le projet de réforme des 35 heures du directeur général, Martin Hirsch, ont-ils annoncé vendredi 29 mai.

lundi, 01 juin 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

"La colère des personnels augmente de jour en jour", indique dans un communiqué l'intersyndicale CGT, SUD, FO, CFDT, CFE-CGC, CFTC et Unsa.

Gonflée à bloc par le succès de la grève suivie par 50% des agents, l’intersyndicale a arrêté un calendrier de nouvelles actions jusqu’à la mi-juin. Martin Hirsch a proposé aux organisations syndicales une "base nouvelle" de négociation, mettant "au centre des discussions les améliorations des conditions de travail et de l’organisation du travail" dès mardi. La direction n’abandonne pas pour autant son projet de réforme de l’organisation du temps de travail, qui pourrait aboutir à la diminution, voire à la suppression de RTT pour certains agents.

Du coup, les syndicats et les personnels restent très méfiants. Pour la Fédération CGT Santé Action Sociale et l’Union Syndicale CGT de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, "le refus du Directeur Général de négocier sur d’autres bases est inacceptable ! [...] Les personnels ne peuvent être la variable d’ajustement des réductions budgétaires et leurs conditions de travail se voir bradées sur l’autel des économies. »

La Fédération CGT appelle d’ores et déjà à une journée nationale de mobilisations et grève le 25 juin prochain dans le cadre d’une journée nationale interprofessionnelle d’actions sur les salaires décidée par la CGT.