Menu
Dossier spécial Covid-19 : actus et références Voir

Des musiciens biélorusses obtiennent justice aux prud'hommes

Vingt musiciens de l'orchestre du Bolchoï de Minsk (Biélorussie), qui avaient assigné la société productrice de spectacles Franceconcert devant les prud'hommes de Nantes, ont fait condamner leur ex-employeur à leur verser chacun quelque 12.500 euros d'indemnités.

lundi, 18 avril 2016 | Actualités

Partager :

Imprimer

Les prud'hommes ont requalifié leur contrat à durée déterminée en contrat à durée indéterminée, et condamné l'employeur à leur verser des indemnités diverses, notamment pour licenciement abusif, a indiqué Philippe Gautier, du Syndicat des Pays de la Loire des artistes-musiciens (SNAM)-CGT.

La société avait été assignée au terme d'une tournée du "Lac des cygnes", organisée pendant six semaines au printemps 2014 dans plusieurs villes de l'Hexagone, dont Nantes. Les 20 plaignants parmi les 70 musiciens de l'orchestre du Bolchoï de Minsk dénonçaient des "conditions de travail désastreuses" et demandaient réparation. Ils pouvaient se produire jusqu'à treize jours d'affilée sans jour de repos, pour un salaire biélorusse de 350 euros en moyenne par mois, et un complément de quelque 40 euros par jour au titre de l'indemnité de déplacement.

Le conseil de prud'hommes a par ailleurs octroyé  2.000 euros de dommages et intérêts au syndicat des musiciens CGT au titre « du préjudice porté aux intérêts collectifs des musiciens »

La lettre .info

  • Télécharger l'appli mobile "Syndicoop.info"