Menu

Natixis : le CCE dénonce la création d'une entité au Portugal

Les élus du comité central d'entreprise de Natixis (groupe BPCE) ont dénoncé jeudi 15 septembre la création au Portugal d'une entité spécialisée dans les activités informatiques.

lundi, 19 septembre 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Ils estiment que ce projet conduira à la suppression de 600 emplois en France. Un chiffre qui correspond aux créations d'emplois annoncées par la direction dans cette entité installée à Porto. La direction de la banque s'en défend et annonce qu'elle  s'est "engagée à créer en France, au sein de sa direction des systèmes d'information, 150 postes à horizon 2019".

Sans convaincre les syndicats qui y voient plutôt "la suppression de 600 emplois en France", via la non reconduction de contrats prestataires, et assurent que "la localisation en région des services informatiques (Bordeaux, Nantes, Caen, Reims, Toulouse…) n'a jamais été une option".


Les élus du CCE et l'ensemble des organisations syndicales (CFDT, CFTC, CGT, SNB, Unsa) ont qualifié de "discutable" le gain économique espéré dans le cadre de l'implantation au Portugal.


D'après l'expert mandaté par leurs soins, "les données à disposition montrent une économie de 27 millions d'euros en externalisant les emplois à Porto", contre 15 millions "en implantant l'activité en province", hors aide d'Etat, écrivent-ils dans un communiqué.