Menu

La non couverture santé ne devrait pas se réduire

Une étude de l'Institut de recherche et documentation en économie de la Santé (Irdes)  indique que l'obligation pour les entreprises, à partir de janvier 2016, de proposer une complémentaire santé à tous les salariés ne réduira que modérément le nombre de personnes non couvertes.

lundi, 20 juillet 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

La généralisation des contrats collectifs ne suffira pas à « éliminer les inégalités sociales face à la couverture santé », d'autant que les prix des contrats individuels risquent d'augmenter.

Les auteurs de l'étude estiment que le taux de personnes non couvertes par une complémentaire santé, de 5 % en 2012, "serait encore de 4 % après la généralisation de la complémentaire d'entreprise". "La non couverture resterait toujours plus élevée pour les populations les plus fragiles, c'est-à-dire, les chômeurs, les plus précaires et les plus malades", soulignent les auteurs de l'étude.