Menu

Nouvelle mobilisation chez Sanofi

Mobilisations contre les suppressions de postes

lundi, 29 octobre 2012 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Quelque 800 salariés du groupe pharmaceutique ont manifesté jeudi à Lyon tandis que d’autres rassemblements avaient lieu en Gironde (sites d'Ambarès-et-Lagrave et Saint-Loubès) et en Ile-de-France pour demander le retrait des 914 suppressions de postes en France. «C'est une journée historique» pour les sites girondins «avec un appel intersyndical massivement suivi», s’est félicité le représentant central CGT de Sanofi production et élu du CE du site d'Ambarès, Patrick Rojo.

En région parisienne, une centaine de salariés ont manifesté entre le centre de recherche Sanofi à Vitry-sur-Seine et Choisy-le-Roi (Val-de-Marne): «On veut continuer à mettre la pression. Leur plan est injustifié et injustifiable», a déclaré Pascal Collemine, délégué syndical CGT.

Selon Thierry Bodin, coordinateur CGT chez Sanofi, «le groupe fait valoir que le bénéfice est un peu en recul, et qu'il ferait plutôt 8 milliards au lieu de 8,8 milliards, où est le drame ? Ils veulent surtout transférer aux actionnaires 50% du résultat, la distribution des dividendes est en hausse», a-t-il dénoncé dans le cortège à Lyon.

La veille de ces mobilisations, le coordinateur CGT avait par ailleurs annoncé : «On va se lancer dans une bagarre juridique. (…) Légalement, ce plan ne devrait pas exister, il faut le combattre, le jeter aux orties». Une audience en référé aura lieu devant le Tribunal de grande instance d'Evry lundi 29 octobre. Une procédure similaire est envisagée contre Sanofi Pasteur à Lyon.

«Les Comités d'Entreprise initient une série de démarches juridiques visant dans un premier temps à redémarrer la procédure d'information et de consultation en respectant toutes les règles légales, et notamment avec les documents d'information ad hoc», a indiqué l'intersyndicale dans un communiqué diffusé mercredi.