Menu

Oncopole de Toulouse

Mobilisation contre le désengagement de Sanofi

lundi, 23 juillet 2012 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Élus et scientifiques toulousains se sont mobilisés le 19 juillet à côté des 600 salariés d'un site de recherche de Sanofi craignant pour leur emploi, afin de défendre le futur Oncopole de Toulouse contre le risque de désengagement du laboratoire pharmaceutique, un de ses piliers.

Construit sur les ruines de l'usine AZF, cet ensemble a nécessité plus d'un milliard d'euros d'investissements pour peser à terme 4 000 emplois, dont 1 500 chercheurs. Leur crainte est fondée sur une lettre au personnel publiée le 5 juillet par le directeur général de Sanofi, Chris Vierbacher, expliquant les «réflexions stratégiques» du groupe pharmaceutique face à une «productivité insuffisante de la recherche».

L'intersyndicale CFDT- Sud-CGT – CGC - FO a appelé les salariés de Sanofi Toulouse à manifester tous les jeudis jusqu'à la rentrée de septembre et à la révélation des détails du plan de la direction. Les syndicats estiment que 1 200 à 2 500 postes sont menacés dans l'Hexagone, tout particulièrement dans la recherche à Toulouse et Montpellier.