Menu

Pertes d'emplois sur l'année 2012

66.800 postes détruits en 2012

mardi, 19 février 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

L'économie française a détruit 66.800 emplois dans le secteur marchand en 2012, dont 65.600 dans l'intérim, une tendance qui devrait se poursuivre au moins jusqu'en juin prochain, selon les chiffres provisoires publiés le 15 février par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Ces derniers font état de 28.100 emplois rayés de la carte au 4e trimestre 2012, portant le nombre de postes disparus à 66.800 pour l'année (-0,4% par rapport à fin 2011). L'intérim, première variable d'ajustement, a perdu à lui seul 65.600 postes en un an, soit 11,5% de ses effectifs.

L'industrie est durement touchée, avec 31.700 emplois supprimés (soit -1% par rapport à fin 2011). Du côté de la construction, le solde est négatif, mais dans une moindre mesure (-9.400 postes soit -0,7%). Pour espérer stabiliser le chômage, il faudrait que l'économie crée 30.000 à 40.000 postes chaque trimestre, selon les économistes. Or l'Insee table sur 75.000 nouvelles destructions d'emploi pour le seul premier semestre 2013.

L'Insee a annoncé ce jeudi que la croissance française avait été nulle en 2012. Or les experts estiment qu'une hausse annuelle d'1,5% du PIB est nécessaire pour inverser la course du chômage, objectif que s'est assigné François Hollande pour la fin 2013.