Menu

"Redonnons au rail toute sa place"

Des élus de gauche et syndicalistes, dont Philippe Martinez pour la CGT et Gilbert Garrel pour la CGT Cheminots ont présenté lundi 23 un manifeste pour "un grand service public ferroviaire d'avenir", demandant à l'État et aux régions d'"assumer et développer leur rôle".

lundi, 30 mai 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

"La question des transports a pris un tour inquiétant dans le débat public alors même qu’elle se trouve aujourd’hui au cœur d’enjeux essentiels: climat et environnement, santé publique, aménagement du territoire, enjeux sociaux et économiques", énonce le manifeste.

Les signataires regrettent que les transports soient "quasi absents de la loi sur la transition énergétique" et fassent "l’objet de décisions et de travaux pour le moins contradictoires", écrivent-ils en évoquant notamment la récente libéralisation du marché des autocars.
Dans ce contexte, "redonnons au rail toute sa place: les transports ferroviaires de passagers et de marchandises doivent redevenir de grands services publics", affirme le manifeste.

"L’État et les Régions doivent, en cohérence, assumer et développer leurs rôles d’Autorités Organisatrices des Transports, avec les moyens nécessaires en terme de financements et de moyens humains", poursuit-il.

Avec leur manifeste, élus et syndicalistes entendent susciter des "échanges" et "intervenir dans le débat politique" pour "peser sur les décisions à venir".