Menu

Plan de sécurisation chez Revima

Les salariés votent contre des heures supplémentaires non payées

lundi, 23 septembre 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

C’est par 146 voix sur 281 votants que les salariés de la société normande de maintenance aéronautique Revima ont rejeté le plan de sécurisation de la direction, qui prévoyait notamment cinq heures de travail supplémentaires par semaine non rémunérées jusqu'à la fin 2014 et des RTT en moins pour les cadres.

Pour la CGT de Revima, le plan de la direction n'était pas acceptable. La CGC-CFE a regretté pour sa part que «les salariés n'aient pas eu envie de faire les efforts demandés, malgré les contreparties notamment en terme d'augmentations de salaires».