Menu

Portrait-robot des nouveaux ingés

L'étude annuelle de la conférence des grandes écoles (CGE) publiée le 13 juin donne quelques éclairages sur le marché des jeunes ingénieurs primo-accédant à l’emploi.

jeudi, 22 juin 2017 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Ainsi, 88,8 % des diplômés ingénieurs en 2016 sont en activité ou réalisent un volontariat. Le chiffre en progression depuis deux ans atteint son plus haut historique depuis 2010. Les CDI représentent 78,8 % des contrats des personnes en activité. 81,8 % ont décroché un emploi en moins de deux mois. Un ingénieur fraîchement diplômé gagne en moyenne 38 304 euros (40 359 euros en région parisienne, 34 417 euros en dehors).

Les nouveaux ingénieurs exercent dans les activités de conseil, bureaux d’études et ingénierie pour 17,5 %, dans les industries automobile, aéronautique, navale et ferroviaire en emploient pour 13,9 %, et dans le secteur informatique pour 11,1 %. 20,4 % des diplômés intègrent un département R&D, 15,8 % une entité d’études et d’expertise et 10,9 des fonctions de productions ou d’exploitation.