Menu

Prenons exemple sur l’Allemagne

Les salariés allemands ne veulent plus répondre

jeudi, 05 décembre 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Le puissant syndicat allemand IG Metall demande à Angéla Merkel de « garantir que les salariés n’aient plus à être joignables par leurs entreprises 24 h sur 24, par e-mail ou SMS. Terminer sa journée de travail, ainsi qu’avoir du temps libre est un droit » a déclaré le patron du syndicat de la métallurgie. Le ministère allemand du travail et Volkswagen avaient déjà donné l’exemple.
Une idée à creuser ?