Menu

14 millions d'euros : une prime de saigneur

Michel Combes, qui s'apprête à quitter la direction d'Alcatel-Lucent, pourrait toucher près de 14 millions d'euros sur 3 ans grâce à diverses primes.

lundi, 07 septembre 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Au total, ce sont 4,5 millions d'actions sur trois ans que pourrait recevoir le dirigeant, soit jusqu'à 13,7 millions d'euros en gratification d'une lourde restructuration sociale (le plan Shift) prévoyant 10.000 suppressions de postes sur 2013-2015, dont 600 en France.

Stéphane Dubled, coordinateur CGT du groupe, regrette le fait que le patron se soit présenté "comme le chevalier blanc en avril", quand il avait dit renoncer au versement de "son parachute doré" de 2,4 millions d'euros et à l'encaissement du produit d'actions qui lui avaient été attribuées.

Même au Medef on a pris ses distances avec le directeur général de l'équipementier en télécoms. Ainsi, le vice-président de l'organisation patronale Thibault Lanxade a estimé sur RTL que les sommes attribuées "sont d'autant plus choquantes que les résultats n'étaient pas, on va dire, au rendez-vous". Le Medef aurait demandé au Haut comité de gouvernement d'entreprise de "se prononcer sur les conditions de départ de Michel Combes d'Alcatel-Lucent".

Michel Combes va intégrer la présidence du conseil d'administration et la direction des opérations du groupe de médias et télécoms Altice, maison-mère de Numericable-SFR entre autres.