MENU

Que devient la prime Sarkozy ?

Imprimer

Qui se souvient de « la prime à 1000 euros » instaurée sous Nicolas Sarkozy ? Cette prime « dividendes » annoncée en avril 2011 devait concerner les entreprises de plus de 50 salariés ayant versé un dividende en progression par rapport à la moyenne des deux années antérieures.

Dès son lancement, le dispositif n'avait pas convaincu les syndicats, dont la CGT qui y voient un frein à une augmentation de salaires. Par ailleurs, certaines entreprises avaient défrayé la chronique en proposant à leurs salariés des primes inférieures à 10 euros.

C’est qu’en effet, la loi ne fixe ni montant ni formule de calcul de la prime, mais spécifie qu'elle «ne saurait être purement symbolique», son plafond étant fixé à 1.200 euros. La prime est exonérée de cotisations sociales.

Résultat des courses, selon une étude du cabinet Deloitte sur 65 sociétés, les entreprises disent avoir distribué en moyenne 270 euros en 2012, la somme n'étant plus évaluée qu'à 200 euros en 2013 et prédite à 180 euros en 2014. Environ 60% des entreprises versent moins de 150 euros et 30% moins de 80 euros à leurs salariés.

Publié le lundi, 13 janvier 2014 dans Actualités

Accès militant Syndicoop.fr Nous demander un document Chercher dans les dossiers thématiques