Menu

Radio France : une grève d'utilité publique

Radio France est entrée ce mardi 7 avril dans son 20e jour de grève, la plus longue de son histoire, et le conflit risque d'encore se durcir cette semaine car ce mercredi, le PDG Mathieu Gallet présentera lors d'un Comité central d'entreprise (CCE) extraordinaire son plan stratégique, avec plusieurs mesures d'économies qui visent à redresser les comptes de Radio France, en déficit de 21,3 millions d'euros cette année.

mardi, 07 avril 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Pour sortir de l'impasse, les syndicats réclament au gouvernement un médiateur, sans réponse pour l'instant. La ministre de la Culture Fleur Pellerin a estimé vendredi 3 avril que Mathieu Gallet avait "toutes les cartes en mains" pour sortir du conflit. 

« La Direction de Radio France ne semble toujours pas prendre la mesure de la situation » affirme l'intersyndicale dans un communiqué de presse du 4 avril. « Confrontée à l’un des plus longs mouvements de grève de l’histoire de la radio publique, et à un gouvernement qui lui enjoint de négocier, elle se contente de respecter l’un des arbitrages de la Ministre de la Culture et de la Communication : le maintien des quatre formations musicales permanentes. »

Dans une tribune publiée le dimanche 5 avril, les grévistes rappellent : « dix mois déjà que nous attendons des réponses, qu’on ne nous parle que de formats et non de contenus, de marques et non d’identité d’antennes, d’argent et non de richesses.

L’homme invisible de la Maison de la radio préfère courir les plateaux télé pour minorer honteusement le nombre de grévistes et répéter en boucle que Radio France est le « problème ».

Non, nous ne sommes pas un problème mais une ressource, et donc une solution. Nous ne sommes pas un frein à la modernité mais au contraire, des acteurs de notre transformation, vigilants et éclairés. Contrairement aux clichés les plus faciles, nous ne sommes pas contre les réformes, nous réclamons une gestion honnête et efficace de notre entreprise », affirment les grévistes.

 

Pour agir en solidarité avec les grévistes de Radio France vous pouvez :


1) Verser une aide à la caisse de grève pour que les grévistes se sentent soutenus et puissent prolonger leur mouvement exemplaire de défense de tous les métiers de la radio : des journalistes aux musiciens, des femmes de ménage aux techniciens, petites mains invisibles qui font la radio tous les jours !

Caisse de grève: Chèques de soutien aux grévistes à l'ordre de "CCE radiofrance dons". Adresse postale : CCE de Radio France 116 Ave du Pdt Kennedy 75220 paris cedex 16


Et continuer à signer la pétition qui a déjà plus de 21 000 signatures


2) Vous informer sur la grève, grâce aux nombreux sites internet :

  • Le site de la CGT Radio France
  • Écoutez la radio du MeilleurDesOndes, des sons drôles, des sons instructifs, des sons poétiques. Pour comprendre le combat des salariés de Radio France pour conserver une radio de service public digne de ce nom.
  • Le collectif De l’air à Inter dont le SNJ-CGT est membre fondateur.
  • Le site du SNJ-CGT avec toutes les informations.