Menu

Radio France condamnée aux prud'hommes pour le licenciement de Joël Collado

Saisi par l'ex-présentateur de la météo, Joël Collado, qui avait signé en tout 215 contrats de travail avec le groupe public de radio depuis janvier 1995, le conseil des prud'hommes de Paris a requalifié cette relation de travail « en contrat à durée indéterminée » et considéré qu'il avait fait l'objet d'un « licenciement sans cause réelle et sérieuse ».

lundi, 26 juin 2017 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Le présentateur qui a été brutalement remercié « pour des raisons mystérieuses » fin 2015 après avoir présenté durant 21 ans les bulletins météo sur France Inter et France Info, a obtenu 36 000 euros correspondant au versement d'une indemnité de licenciement sans cause réelle et sérieuse, de dommages et intérêts pour préjudice moral, et de frais de procédure, alors qu'il en réclamait environ 100 000.

Ses employeurs, Météo France et Radio France, avaient invoqué à l'époque la volonté du groupe radiophonique de faire « évoluer le format » de la météo en faisant appel à une voix féminine, et à une prévisionniste installée en région parisienne, alors que Joël Collado présentait ses bulletins depuis Toulouse.