Menu

Chez Renault, 1 000 embauches ne font pas le compte

Le constructeur a annoncé mardi 11  octobre 1000 recrutements, qui s'ajoutent "aux 1 000 embauches en 2015 et aux 1 000 recrutements annoncés au mois de février 2016", portant à "3 000" le nombre de d'embauches en CDI "entre 2015 et 2016".

lundi, 17 octobre 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

"Bien entendu, des embauches en CDI sont toujours les bienvenues et qui s’en plaindrait !", a réagi la CGT Renault dans un communiqué, "mais encore faut-il ne pas se laisser berner par les effets d’annonces" car "le compte n’y est pas !"

La CGT rappelle que "près de 10 000 salariés auront quitté l'entreprise à fin 2016 (9.847 selon la direction), soit largement plus que les 8 260 départs inscrits dans l'accord" de 2013. L'annonce de ces 1 000 recrutements supplémentaires permet de ramener le solde net de suppressions de postes de 7 500 à "6 850", reconnaît le syndicat, mais "environ 9 000 intérimaires travaillent dans nos usines et plus de 3 600 prestataires sont présents dans notre ingénierie", observe-t-il, en demandant davantage d'embauches.