Menu

Rentrée universitaire : L’Unef met en garde le gouvernement

Lors de son congrès national à Toulouse, le principal syndicat étudiant a mis en garde le gouvernement contre le risque de rupture avec la jeunesse et le danger d'une rentrée 2013 "extrêmement dure".

lundi, 22 avril 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

"On est dans une démarche exigeante, qui demande au gouvernement qu'il fasse ce qu'il a promis", assure Emmanuel Zemmour, le président de l'Unef, soulignant qu'il attendait "des mesures d'urgence pour la rentrée". L'Unef, a rappelé Emmanuel Zemmour, souhaite une allocation d'autonomie universelle "d'un montant suffisant pour vivre seul, soit 750 à 800 euros en région et 1.000 euros en Région parisienne". Seuls 20% des quelque 2,4 millions d'étudiants de France bénéficient à l'heure actuelle d'une bourse.