Menu

Responsabilités dans le suicide d'un cadre de La Poste

Une enquête indépendante sur le récent suicide d'un cadre de La Poste va être diligentée à la demande des représentants du personnel du Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de l'entreprise.

lundi, 11 mars 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

 Ce cadre de 51 ans, ancien journaliste au Figaro, responsable de la publication interne du groupe, s'est pendu le 25 février

Avant son geste, ce cadre qui travaillait au siège de l’entreprise, à Paris, était "en arrêt-maladie pour cause de burn-out depuis trois semaines", indique un administrateur CGT du groupe qui a dit tenir cette information de la famille du défunt.

Le frère du cadre décédé a fait valoir dans une lettre au président de La Poste, Jean-Paul Bailly, dont l'AFP a eu connaissance, qu'il "était parfaitement heureux avec son épouse et sa fille" affirmant aussi: "En aucun cas sa vie personnelle n'a été la source de son geste si malheureux".