Menu

Restructurations à Sanofi

Des restructurations qui menacent les emplois de recherche

vendredi, 13 juillet 2012 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Près de la moitié des 600 salariés du laboratoire de recherche pharmaceutique de Sanofi à Toulouse se sont rassemblés jeudi 5 juillet, devant l'établissement, pour protester contre le projet de restructuration annoncé à Paris le matin, afin de réaliser 2 milliards d’euros d’économies.

La direction n'a pas chiffré l'impact sur l'emploi de son projet lors de son comité de groupe jeudi matin à Gentilly (sud de Paris) mais, de sources syndicales, on estime que les laboratoires de recherche de Montpellier et Toulouse sont particulièrement menacés.

Selon Thierry Bodin, coordinateur CGT, « il n'y a pas de volume exact », mais « le chiffrage de 2000 doit être proche de la réalité ». Les syndicats ont fait part de leurs fortes inquiétudes pour les salariés de la recherche à Toulouse et Montpellier, qui seraient directement visés par cette restructuration. Le lendemain, 6 juillet, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a estimé dans un entretien à l'AFP, que des destructions d'emplois seraient inacceptables chez Sanofi France.

"Nous avons eu un entretien houleux avec la direction générale de Sanofi il y a quelques jours et je leur ai indiqué qu'il était inacceptable qu'il y ait la moindre destruction d'emploi", a déclaré le ministre.