Menu

Retraite : cotiser plus pour toujours moins de prestations

Selon un document du Conseil d'orientation des retraites publié le 15 avril 2015, alors qu'ils cotisent davantage que leurs aînés, les jeunes générations vont percevoir proportionnellement moins de prestations.

lundi, 20 avril 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Le COR s'est basé sur le cas type des salariés non cadres du secteur privé. Compte tenu des hausses successives de cotisations dans le régime de base (Cnav) et dans le régime complémentaire (Arrco), leur taux cumulé augmente régulièrement, passant de 16,4% pour les salariés nés en 1932 à 28% pour ceux nés en 1990. Soit une différence de 11,6 points.

La baisse du taux de rendement des cotisations retraite trouve ses causes, notamment dans la réforme des retraites de 1993 depuis laquelle les pensions du privé sont calculées non plus à partir des 10 meilleures années de carrière, mais des 25 meilleures années.

Par ailleurs, sous l'effet des accords sur les régimes complémentaires le rendement de ces régimes n'a cessé de s'éroder, passant en moyenne de 13% à 6%. Or, comme la Cour des comptes l'a souligné dans un récent rapport, les retraites complémentaires Arrco et Agirc représentent en moyenne 30% de la pension totale des non cadres et jusqu'à 60% de celle des cadres.