MENU

Retraites : le simulateur ministériel qui se moque de vous

Imprimer
Retraites : le simulateur ministériel qui se moque de vous

Le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé vient de publier un simulateur web permettant de calculer l'âge de l'accès à une retraite à taux plein. Faites le test ! Si vous ne croyez toujours pas que le projet de réforme des retraites est anti jeunes, vous allez en avoir la démonstration...

"Si vous continuez à exercer une activité régulière, vous aurez droit à une pension de retraite à taux plein à XX ans et XX mois".

Tout est dans le "si" et dans le "taux plein"... Au vu du taux de chômage chez les jeunes et les seniors, il y a de quoi se poser des questions. Il y a certainement plus de chances que vous ne partiez pas avec une retraite à taux plein, mais plutôt avec une retraite incomplète et une décôte pénalisante. Traduction : un niveau de retraite très très en dessous de ce que sera votre niveau de vie en fin de carrière, puisqu'en moyenne en 2012, selon la CNAV, les femmes partent avec 35,2 annuités et les hommes avec 37,7.

En somme, c'est non sans cynisme de mauvais goût que ce simulacre de calculateur vous annonce une retraite "à 62 ans" sans tenir compte de la décote qui pourrait, de fait, vous placer dans l'impossibilité de prendre votre retraite à cet âge là.

Et, si vous avez fait des études, vous vous rendez très vite compte que cette réforme entérine le recul de l'âge effectif de départ à la retraite en vous annonçant une retraite à taux plein vers 65, 66, 67 ans..

En prime, le site vous annonce que vos jobs étudiants pourront compter et que vous pouvez racheter vos années d'études... Donc, si vous avez travaillé pour financer vos études, vous pourrez utiliser l'argent que vous n'avez pas pour racheter vos trimestres... En sachant que le salaire moyen à l'embauche est de 1500 euros pour un jeune... bon courage !

On attend avec impatience le calculateur du niveau de pension ! Quitte à assumer une mauvaise réforme avec l'allongement de la durée de cotisations à 43 ans, autant le faire jusqu'au bout et chiffrer ce que sera la future retraite des jeunes.

Publié le mercredi, 11 septembre 2013 dans Actualités