Menu

320 000 ruptures conventionnelles en 2012

En 2012, 320 000 ruptures conventionnelles ont été signées selon la Dares. Et entre janvier et mai 2013, le compteur affiche déjà 130 000.

vendredi, 04 octobre 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Ces séparations « à l’amiable » représentent 16 % des fins de contrats en CDI. L’enquête révèle que les cadres et professions intermédiaires constituent 35% du contingent et 44 % déclarent ne pas avoir les seuls à utiliser le dispositif dans les deux mois ayant précédé la rupture. De là à penser que certaines entreprises utilisent ce moyen pour éviter les plans sociaux, il n’y qu’un petit pas aisément franchi, d’autant que 27 % avouent avoir été contraints de quitter leur emploi. Si 24 % d’entre eux constatent avoir reçu une indemnité supérieure au montant légal, 10 % déclarent n’avoir perçu aucune indemnité, 3 % une indemnité inférieure et 50 % une indemnité égale au minimum légal.
Seuls 25 % de ces aimables séparés ont retrouvé un emploi.

Sources :
Dares Les salariés ayant signé une rupture conventionnelle
Les Echos