Menu

Rythmes scolaires

Toute la communauté éducative est concernée par la réforme

mardi, 19 février 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Si l’inquiétude des collectivités locales concernant la réforme des rythmes scolaires porte davantage sur le surcoût occasionné par sa mise en œuvre, la Fédération CGT des Services publics souligne qu’elle génère également des craintes, aussi bien chez les enseignants que chez les agents de la fonction publique territoriale concernés qui interviennent tant sur le temps scolaire que périscolaire (ATSEM, animateurs, auxiliaires de vie scolaire...). Pour la CGT, cette réforme ne peut être mise en œuvre sans une transformation de l’organisation du temps scolaire en lien avec les contenus et finalités de l’Éducation.

Pour mener à bien les transformations dont l’école a besoin, « il faut un projet éducatif ambitieux et une véritable loi d’orientation qui ne se limite pas à quelques mesures de saupoudrage », précise le syndicat. « Un projet qui assure à tous une réelle égalité des chances, une école dont les résultats ne se mesurent pas uniquement en termes de coûts, mais bien dans l’objectif de l’épanouissement de l’individu, de l’apprentissage de la vie en commun et des valeurs de la République. »