Menu

Sages femmes des hôpitaux publics : Mobilisation réussie pour la reconnaissance

Mobilisation des sages-femmes de la Fonction publique hospitalière mercredi 22 mai dans toute la France pour demander une revalorisation salariale.

lundi, 27 mai 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

«Les sages-femmes sont une profession médicale comme les médecins ou les dentistes. Nous sommes les seules à être dans la Fonction publique (...) et nous voulons un statut bien différencié des professions paramédicales», explique Annie-Claude Ottan de la CGT, à l’origine de ce mouvement national marqué par des grèves. Les sages-femmes grévistes dénoncent les «salaires de misère» de cette profession médicale à formation bac+5. Par exemple 1.600 euros pour démarrer et un peu plus de 2.800 euros pour terminer». A titre de comparaison, les ingénieurs hospitaliers (bac+5) commencent à 2.100 euros et terminent à 4.900. Une délégation comprenant des représentantes CGT mais aussi Unsa et FO a été reçue au ministère de la Santé. Selon les syndicats, le ministère a accepté une évolution salariale sur la base LMD (licence-master-doctorat), ce qui ne les satisfait pas pleinement.  «On leur a donné jusqu'au 6 juin, date de la réunion du conseil supérieur de la fonction publique hospitalière pour ouvrir des négociations, sinon nous reprendrons une action de plus grande ampleur», a prévenu la CGT.