MENU

Les salaires restent cloués au sol chez Air France

Imprimer

A l’issue d’âpres négociations, la direction de la compagnie est restée sur ses positions : le taux d’augmentation générale sera égal à zéro.

Cette annonce fait suite à l’épisode chaotique de la rémunération des dirigeants d'Air France.

La direction avait d'abord évoqué une hausse de 67 % puis 41 % en 2016, avant de revoir le montant à 17,6 %. C'est donc la sixième année sans augmentation générale en dépit des promesses et signatures des clauses de retour à̀ bonne fortune.

Concernant l’enveloppe pour les augmentations individuelles, elle sera cette année de 2.1 % incluant les promotions, l’ancienneté́, les Augmentations Individuelles de Performance (AIP).

Pour la CGT, il n'y aura donc « aucun rattrapage sur notre perte de pouvoir d’achat ; aucune revalorisation des heures de nuit commençant à 21 heures ; pas d’équité́ des primes et indemnités entre les différents secteurs de notre entreprise ; pas la moindre revalorisation pour ceux qui travaillent le samedi et le dimanche ; aucune précision sur les mesures qui permettront de garantir une égalité́ salariale entre les femmes et les hommes ; rien sur la réintégration de l’ancienneté́ des cadres, ni sur la réintégration de la prime d’ancienneté́ dans le salaire de base de tous les salariés. »

Publié le lundi, 13 mars 2017 dans Actualités

Accès militant Syndicoop.frNous demander un documentChercher dans les dossiers thématiques