Menu
Dossier spécial Covid-19 : actus et références Voir

La Sécu reconnaît le suicide d’un cadre de La Poste en accident de travail

La CGT de La Poste a annoncé que le suicide d'un cadre de La Poste en février a été reconnu comme « accident du travail » par la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) du Val-de-Marne.

lundi, 06 janvier 2014 | Actualités

Partager :

Imprimer

Un lien avec le travail déjà reconnu dans un courrier de l’inspecteur du travail adressé au Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), qui établissait « bien un lien fort » avec le travail. La charge de travail s'était « beaucoup accrue » et l'ambiance dans le service « fortement dégradée ». L'homme, âgé de 51 ans, s'était suicidé après un arrêt maladie, lié à un syndrome d'épuisement professionnel (burn-out).

La Poste, sollicitée par l’Agence France Presse aurait déclaré qu’elle « prendrait acte » de cette décision et « n’en ferait pas appel ». Mais elle a aussi indiqué qu'elle « ne partageait pas toutes les conclusions de l'enquête sur l'organisation du travail dans le service de son collaborateur ».

La lettre .info

  • Télécharger l'appli mobile "Syndicoop.info"