Menu

La Sécu reconnaît le suicide d’un cadre de La Poste en accident de travail

La CGT de La Poste a annoncé que le suicide d'un cadre de La Poste en février a été reconnu comme « accident du travail » par la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) du Val-de-Marne.

lundi, 06 janvier 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Un lien avec le travail déjà reconnu dans un courrier de l’inspecteur du travail adressé au Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), qui établissait « bien un lien fort » avec le travail. La charge de travail s'était « beaucoup accrue » et l'ambiance dans le service « fortement dégradée ». L'homme, âgé de 51 ans, s'était suicidé après un arrêt maladie, lié à un syndrome d'épuisement professionnel (burn-out).

La Poste, sollicitée par l’Agence France Presse aurait déclaré qu’elle « prendrait acte » de cette décision et « n’en ferait pas appel ». Mais elle a aussi indiqué qu'elle « ne partageait pas toutes les conclusions de l'enquête sur l'organisation du travail dans le service de son collaborateur ».