Menu

Le Sénat veut se passer de l'avis des syndicats

Dans le cadre de l'examen du projet de loi sur le dialogue social, le Sénat a adopté à la majorité le 24 juin un amendement mettant fin au monopole syndical de désignation des candidats au premier tour des élections au comité d’entreprise et aux fonctions de délégués du personnel.

lundi, 29 juin 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

"Cela fait 40 ans que l'on attend la fin de ce régime", a plaidé un des parlementaires du groupe Les Républicains. On voit bien de quelle République il s'agit : des représentants auto-proclamés, adoubés par les directions d'entreprise. On est vraiment loin avec de telles propositions d'une modernisation du dialogue social et loin décidément d'une valorisation de l'engagement syndical. Mais on connaît assez bien les opinions du patron de "Les Républicains » au sujet des corps intermédiaires.