Menu

Un socle commun d’exigences syndicales sur le Pacte de responsabilité

La CGT, la CFDT, la FSU et l'Unsa, se sont rencontrées mardi 14 janvier afin, notamment, de rapprocher leurs points de vue et porter des revendications communes lors des débats sur le «pacte de responsabilité» proposé par le président de la République.

lundi, 20 janvier 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Dans une déclaration publiée peu avant la conférence de presse de François Hollande qui devait préciser le contenu de ce pacte, les quatre centrales revendiquent «une plus grande clarté et une plus grande cohérence dans le financement et les aides apportés aux entreprises pour soutenir l'investissement et l'emploi».

Elles réclament également «la généralisation de la conditionnalité des aides et exonérations fiscales aux entreprises à la mise en oeuvre d'objectifs d'investissements économiques et d'investissements sociaux : créations d'emplois, qualification des salariés, politiques salariales dynamiques».

Elles demandent par ailleurs l'ouverture d'une «négociation interprofessionnelle pour relancer une dynamique en faveur de l'emploi des jeunes et de l'emploi des seniors».

En matière de rémunération «en articulation avec leur exigence de conditionnalité des aides aux entreprises», elles demandent «l'ouverture» de négociations dans des branches.


Elles préconisent, sur le plan fiscal, de privilégier «l'impôt direct sur l'impôt indirect».
Les organisations syndicales conviennent d’agir ensemble dans les semaines qui viennent : 

- En recherchant, au niveau régional, des priorités communes en matière d’action pour la pérennité et le développement de l’emploi en direction des régions, de l’Etat, du patronat, de la BPI, à l’image de ce qui s’est fait en Bretagne. 

- En soutenant l’action de leurs organisations de la fonction publique sur le pouvoir d’achat.

- En engageant une campagne syndicale pour promouvoir le plan d’investissement proposé par la Confédération européenne des syndicats : interpellation des pouvoirs publics, information des salariés, manifestation européenne le 4 avril.